Bossez à l'Ouest !

Au printemps, les Bretons vous ont surpris, amusés sans doute, avec leur enthousiasme à démultiplier la créative campagne du Conseil Régional : « Passez à l’Ouest »…

Lire la suite

Pourquoi un Club TGV ?

Les Clubs TGV sont destinés à préparer les acteurs territoriaux aux évolutions qu'entraîne la mise en service...

Lire la suite

Actualités

Les quatre Clubs TGV bretons sont en place. Les travaux thématiques sont engagés localement, n'hésitez pas à y contribuer

Lire la suite

Bertrand Desplat & Dominique Lecomte

Un coup d’accélérateur au développement économique

Le lancement du Club TGV Bretagne – Côtes-d’Armor a été officialisé le 13 septembre 2012 au Parc des Expositions de Saint-Brieuc et, un an plus tard, après avoir constitué notre équipe d’animation et engagé les premières réflexions, nous nous sommes retrouvés avec les premiers volontaires dans la salle de presse de l’En Avant, pleine à craquer. Et ce n’est pas un hasard si, à ces deux réunions, nous avons eu le plaisir de recevoir, parmi les personnalités engagées aux côtés du Club TGV, le Vice-Président du Conseil Régional, Gérard Lahellec, qui était à la manœuvre du projet Bretagne à Grande Vitesse.

Ces deux temps forts du Club sont très caractéristiques de notre département : les atouts de nos entreprises et l’énergie des Costarmoricains. Entre les deux métropoles bretonnes que sont Rennes et Brest, qui bénéficieront l’une et l’autre de l’accélération procurée par la Ligne à Grande Vitesse, il nous fallait nous poser la même question, à notre échelle et avec nos spécificités. Comment, en effet, tirer le meilleur de l’effet TGV, en optimisant les relations avec nos voisins et en tirant notre épingle du jeu ?
Nous nous sommes donc engagés avec détermination dans les réfl exions thématiques : Dominique Lecomte a animé le groupe Nouveaux services, Jean-Yves Cornec s’est engagé en faveur de l’attractivité économique, Emmanuel Mégret a animé le groupe Enseignement supérieur et recherche, et Didier Simon a pris la casquette du groupe Tourisme, Erick Prunier prenant le relais à son départ.

Lors de la réunion à Guingamp, nous avions défini nos priorités :
• Informer le plus grand nombre de Costarmoricains sur l’échéance de 2017, afin d’en faire des ambassadeurs du territoire et de l’effet TGV ;
• Encourager le travail collectif des professionnels publics et privés du tourisme, afin d’améliorer l’offre touristique et favoriser la création d’offres packagées ;
• Faciliter le voyage de porte à porte pour tous, en développant et en faisant mieux connaître les nouveaux services des pôles multimodaux ;
• Proposer de nouveaux services aux voyageurs, pendant leur voyage bien sûr, mais surtout avant et après (parkings, entretien des voitures, conciergerie…) ;
• Sensibiliser les décideurs économiques aux effets TGV 2017, afin de les aider à se les approprier, pour leur propre activité ;
• Contribuer à diffuser les actions de marketing territorial engagées par les différentes institutions ;
• Et contribuer à l’amélioration de l’offre d’enseignement supérieur à Saint-Brieuc, dans le contexte des réorganisations régionales.

Beaucoup de nos actions ont été réalisées au plus près des décideurs costarmoricains : à Saint-Brieuc bien sûr, grâce à l’engagement fort de la CCI, mais aussi à Lannion et Guingamp. Sans oublier les réunions organisées à l’invitation des hôteliers participant au groupe Tourisme, qui souhaitaient partager leurs atouts tout en permettant les travaux du Club TGV. Car, il faut le rappeler, le Club TGV Bretagne – Côtes-d’Armor a fonctionné grâce à la bonne volonté de ses participants et au soutien de la SNCF, qui a apporté ses expertises métier et son expérience de l’animation des Clubs TGV.

Nous avons beaucoup travaillé avec les collectivités aussi, pour contribuer à partager les projets d’évolution des services en gare, et à faire évoluer les habitudes en matière de mobilités locales. Les transports publics étaient jusqu’à présent organisés à contre-flux des besoins touristiques. Les réflexions communes, au sein du Club TGV comme dans les autres groupes de travail, ont permis de compléter les offres destinées aux Costarmoricains par des services à nos visiteurs, qui facilitent le séjour « sans ma voiture ».
En fin d’année dernière, par exemple, nous avons constaté que peu d’organisations et d’entreprises avaient pris en compte l’arrivée du TGV dans leurs cartes de vœux, alors que c’était une occasion unique de communiquer au plus grand nombre. Côtes-d’Armor Développement et Saint-Brieuc Agglomération nous ont donc aidés à réaliser et diffuser un logo dédié, que chacun pouvait intégrer librement dans ses communications. C’est grâce à ces synergies costarmoricaines entre décideurs publics et privés que nous avons, chacun dans notre domaine, apporté notre pierre au renforcement de l’attractivité de notre territoire et de ses entreprises.

Les chefs d’entreprises ne s’approprient vraiment les changements que lorsqu’ils y travaillent concrètement

Notre travail n’est pas terminé. Le Club TGV Côtes-d’Armor a réalisé, avec le soutien de la CCI, un sondage auprès des chefs d’entreprise de notre territoire. Un mois avant la mise en service, plus de la moitié d’entre eux s’estimaient encore insuffisamment informés quant à la nouvelle offre. Et si l’immense majorité considère que c’est une bonne nouvelle pour les entreprises des Côtes-d’Armor, dans tous les domaines et pas seulement pour le tourisme, un tiers pense que leur entreprise ne bénéficiera d’aucun effet TGV. Et près des deux tiers commencent seulement leur réflexion sur l’impact de cette nouvelle offre sur leur activité.
Alors, on pourrait être déçus de ces résultats. Car on a beau communiquer dans la presse ou à la télévision, les chefs d’entreprise sont très occupés par leur activité, et ils ne s’approprient vraiment les changements que lorsqu’ils y travaillent concrètement.
C’est ce qu’a réussi à faire le Club TGV des Côtes-d’Armor, très modestement. Mais le travail réalisé permettra d’accélérer la prise de conscience du plus grand nombre, en partageant des pistes très concrètes, et propres à notre territoire, à ses caractéristiques et ses atouts. L’aventure collective ne s’arrête donc pas là et, comme nous le disons dans les Côtes d’Armor, « En Avant » !

Bertrand Desplat, Président du Club TGV Côtes-d’Armor et Président de l’En Avant de Guingamp
Dominique Lecomte, Animateur du Club TGV Côtes-d’Armor

Comments are closed.