Bossez à l'Ouest !

Au printemps, les Bretons vous ont surpris, amusés sans doute, avec leur enthousiasme à démultiplier la créative campagne du Conseil Régional : « Passez à l’Ouest »…

Lire la suite

Pourquoi un Club TGV ?

Les Clubs TGV sont destinés à préparer les acteurs territoriaux aux évolutions qu'entraîne la mise en service...

Lire la suite

Actualités

Les quatre Clubs TGV bretons sont en place. Les travaux thématiques sont engagés localement, n'hésitez pas à y contribuer

Lire la suite

Javier Franco Contreras

Chasseur de pirates

Créée en juillet 2016, WATOO, start-up spécialisée dans la lutte contre la fuite et le détournement des données sensibles est hébergée au sein de l’incubateur IMT Atlantique* sur son site de Brest. Une installation qui ne doit rien au hasard, nous explique Javier Franco Contreras, co-fondateur de WATOO qui se réjouit de l’arrivée de la BGV !

La cybersécurité et les données sensibles : comment rendre cela intelligible ?
Tout le monde en convient : il y a de plus en plus d’attaques. Mais quand on parle de cyberattaque tout le monde pense à des pirates ou à des intrus qui vont s’infiltrer dans une société pour y voler des données. Sauf qu’il faut aussi penser aux attaques en provenance de

La Région Bretagne soutient par ailleurs les start-up avec des aides qui leur permettent de s’installer

l’intérieur, qu’il s’agisse d’employés mécontents ou de collaborateurs qui ont accès dans un premier temps à ces informations avant de décider de les diffuser, de les détourner ou de partir avec mais sans autorisation ! Contre les attaques extérieures, les solutions ne manquent pas (anti-virus, contrôles d’accès…), mais pour lutter contre les menaces internes, jusqu’à notre arrivée sur le marché, il n’y avait aucune réponse ! Il existe donc une place pour nous car notre solution (par tatouage) est complémentaire des autres outils de sécurité existants au profit de toutes les sociétés et entités qui travaillent avec des données sensibles (médicales, économiques, dans les secteurs de la banque et de l’assurance) mais aussi pour l’industrie pour protéger ses données de fabrication…

Watoo est installée sur la Technopôle de Brest : pourquoi ?
Il y a un environnement de recherche important ici avec plusieurs écoles d’ingénieurs et de nombreuses sociétés innovantes. De plus, espagnol d’origine, j’ai fait une partie de mes études à Brest : mes études d’ingénieur, ma thèse de doctorat et une année de post-doctorat Installer Watoo à Brest s’explique ainsi par ce lien très fort tissé avec l’IMT Atlantique, avec tout un travail de valorisation des recherches qui ont été effectuées sur place. La Région Bretagne soutient par ailleurs les start-up avec des aides qui leur permettent de s’installer. Au regard de notre développement, j’ai tenu compte de tout cet écosystème, d’autant plus que la région a aussi un Pôle d’excellence en cybersécurité basé à Rennes qui réunit grands groupes, start-up et entités publiques. Un bel un atout pour nous !

De quoi évoquer vos déplacements fréquents ente Paris, Rennes et Brest : comment les abordez-vous en 2017 ?
C’est simple : ce matin j’ai pris mon train à Paris à 7 h 40 et suis arrivé à Brest à 11 h 30. En règle générale, je passe une semaine à Paris, une autre à Brest, et ainsi de suite chaque mois. Je suis donc un utilisateur fréquent du TGV. J’ai opté pour la carte Week-end. Je choisis des aller-retours qui tombent sur des semaines différentes pour profiter des avantages, et bien sûr le train est un bureau pour moi d’où je travaille très bien !

…le train est un bureau pour moi d’où je travaille très bien

Ces quarante minutes gagnées à présent via le Paris / Rennes en 1 h 25, avec effet sur la durée totale du transport jusque la pointe bretonne, ont des répercussions indéniables ! D’autant plus que Brest se dote de nouvelles infrastructures et de locaux pour accueillir des start-up. Je le dis aux créateurs : n’hésitez pas ! Venez à l’Ouest ! Surtout avec le BGV !

* Anciennement Telecom Bretagne

Comments are closed.