Bossez à l'Ouest !

Au printemps, les Bretons vous ont surpris, amusés sans doute, avec leur enthousiasme à démultiplier la créative campagne du Conseil Régional : « Passez à l’Ouest »…

Lire la suite

Pourquoi un Club TGV ?

Les Clubs TGV sont destinés à préparer les acteurs territoriaux aux évolutions qu'entraîne la mise en service...

Lire la suite

Actualités

Les quatre Clubs TGV bretons sont en place. Les travaux thématiques sont engagés localement, n'hésitez pas à y contribuer

Lire la suite

Jean-Luc Lancelot

Vannes n’est pas à l’autre bout de la France !

Il n’est pas anodin de rappeler que là où un propriétaire de résidence secondaire à Deauville ou Marseille s’y rend huit fois par an, un autre ne profite de la sienne ici dans le Morbihan que trois fois sur la même période ! L’arrivée de la LGV va donc changer les choses avec tout un développement économique à la clé lié à ces venues plus fréquentes sur notre territoire.

Cela va permettre à bien des acteurs économiques de gagner un temps fou, avec un gain de sommeil comme de travail

À côté de cela, le « tropisme » parisien existe, c’est indéniable. Pouvoir ainsi faire un aller-retour dans la journée va permettre à bien des acteurs économiques de gagner un temps fou, avec un gain de sommeil comme de travail, et ceci dans les deux sens, là où jusqu’à présent, les arrivées tardives à Vannes et les retours trop tôt limitaient le temps de travail sur place.

En tant que chef d’entreprise, ma préoccupation tient au fait que les centres de recherche avec lesquels je suis amené à collaborer sont tous parisiens. Désormais avec la LGV, nous allons gagner au moins une heure avec des réunions plus pertinentes. Dans le même temps, on reçoit aussi beaucoup d’équipes étrangères et la question de l’accès depuis l’Europe est majeure. Maintenant ils vont atterrir à Roissy et, via cette LGV, arriver plus rapidement chez nous.

Il faut ici insister sur la capacité d’un territoire comme le nôtre à allier dynamisme économique et capacité de mise en réseau exceptionnelle. Ici les gens travaillent bien ensemble avec une qualité de services dans l’accompagnement des nouveaux arrivants égale à ce que l’on peut observer dans les grandes villes.

VIPE accompagne la création, l’implantation et le développement des entreprises. Avec son fonctionnement harmonieux qui s’appuie sur des élus et des chefs d’entreprises, c’est le parfait exemple qui garantit ainsi tout à la fois la bonne vision, la bonne écoute et les bonnes réponses faites aux besoins des entrepreneurs.

Prenez par exemple Job Conjoints, un concept très innovant auquel VIPE participe activement : il s’agit de la mise en commun des besoins des entreprises au regard des postes à pourvoir. Recruter des personnes dans des grandes villes est une chose, mais il faut être à même de proposer aussi un emploi à leurs conjoints. Dans mon entreprise, j’ai ainsi trois salariés directement concernés ! En chassant en meute, on va ainsi pouvoir recueillir des offres.

Jean-Luc Lancelot, Président VIPE Vannes, agence de développement et implantation des entreprises et dirigeant de SIGMAPHI

Comments are closed.