Morbihan

Nos prochaines activités

Dates à venir

Découvrez ici les horaires 2017 !

Lors des dernières réunions des clubs TGV, vous avez découvert les projets de desserte 2017 pour les villes TGV de Bretagne. Ces horaires sont désormais officiellement dévoilés. En les retrouvant ici en détail, vous pouvez vous les approprier et mieux encore «imaginer la vie qui va avec TGV».

Pour les télécharger (attention, il y a les horaires été puis les horaires automne), cliquez ici

Les activités du Club TGV Morbihan

Groupe « Mobilités et Services » : faciliter le voyage de Porte à porte.

Le voyage « de porte à porte » est un des axes de contributions des Clubs TGV de Bretagne.
Pour répondre aux attentes et propositions exprimées, et parce que l’échéance se rapproche, les quatre Clubs TGV organisent des séances dédiées aux solutions porte à porte qui seront offertes en 2017, avec l’arrivée de la nouvelle offre TGV :

  • par la SNCF (train, mais aussi les nouvelles mobilités et les outils numériques);
  • par les collectivités autorités organisatrices;
  • par tous les professionnels des mobilités (cars, voitures, vélos, bateaux…).

Ces réunions seront l’occasion pour vous d’essayer en vrai les solutions d’information / réservation qui existent, mais aussi d’identifier certains maillons manquants et de proposer des solutions pour faciliteront la vie des Bretons et l’accès des voyageurs à toute la Bretagne dès 2017 !

Pour le Morbihan, c’était le jeudi 3 mars  à Vannes Agglo.

Prochaine étape très vite !

 

Et vous, le Morbihan, vous le voyez comment ?

Morbihan message 2

Le groupe « Attractivité économique » du Club TGV Morbihan a travaillé à proposer des messages communs permettant à ceux qui le souhaitent (entreprises, collectivités, associations…) de promouvoir les atouts de notre territoire, dans la perspective de l’arrivée de la nouvelle offre TGV, mi-2017.
Ce travail collectif a abouti à la formulation de quatre arguments, étayés par des bénéfices clients.

  • Un cadre de vie exceptionnel connecté
  • Les conquérants du territoire
  • Une dynamique démographique
  • Un territoire à taille humaine

L’actualité du Club – L’avancement des travaux

Depuis le lancement en février 2013 et la réunion interactive aux Ecoles de Coetquidan en juillet qui a suivi, l’équipe d’animation anime les pistes de contribution du Club.

LorientLes réunions plénières permettent de :
– faire le point, avec les représentants de la SNCF, sur l’avancement du projet TGV 2017 (le calendrier est parfaitement respecté dans la perspective de la mise en service avant l’été 2017 !);
– partager les propositions de contribution du Club TGV Morbihan pour les mois à venir;
– prendre connaissance sur les projets de pôles d’échanges multimodaux (les gares « élargies »), premières étapes du voyage « de porte à porte », qui intéresse au premier plan les participants aux travaux des Clubs TGV Bretagne.


Vannes


Auray3

Les travaux des groupes Services et Diffusion de l’effet TGV prolongent ces échanges en contribuant à améliorer le voyage de bout en bout : en termes d’offres, d’information voire de billetique, et avec toutes les mobilités, y compris les plus innovantes.

56 TourismeCôté Tourisme, les échanges vont également bon train, en complète synergie avec le pôle Tourisme animé par le Conseil Général. Un axe de travail a été privilégié : la promotion des « destinations durables« , tant pour les solutions de transport que pour les offres touristiques elles-mêmes.

Le groupe « Attractivité économique » a également engagé des contributions très opérationnelles, en rassemblant des acteurs publics et privés, afin de définir des messages communs de marketing territorial. Le programme est fixé : définition des messages clés mi 2015, et réalisation des supports de communication fin 2015 !

Quant au groupe Enseignement Formation Recherche, il travaille avec le Conseil Général et l’Université Bretagne Sud à mieux valoriser les pôles de formation Morbihannais, et leurs synergies avec le monde économique.

Les principales pistes de travail du Club TGV Morbihan :

Nouveaux services et diffusion de l’effet TGV
1. Faciliter l’accès aux gares, y compris pour les voitures
Adopter une motion commune et être présents au sein des groupes de travail des trois villes TGV
Au besoin, imaginer et proposer des solutions de complément (usages mixtes de parkings…)

2. Donner de la visibilité sur toute la chaîne de transport, avec un système d’information adapté
Identifier ce qui existe, et développer la réservation intégrée (appel à bonnes volontés)

3. Réduire les disparités territoriales d’accès au TGV
Cartographier l’existant et demander aux collectivités ce qu’elles prévoient
Envisager la création d’une gare « La Brohinière – Centre Bretagne » pour desservir le bassin de Pontivy, et relier Rennes et Brest.

4. Améliorer les services de porte à porte
Partir de l’existant SNCF (dans le TGV, TER, Gares)
Au besoin, contribuer à ses améliorations
Et l’étendre au porte à porte

5. Améliorer les services en gare (TGV et TER)
Identifier l’offre SNCF et compléter avec les commerces et hôtels/restaurants locaux

6. Anticiper les mutations du travail et des déplacements, avec le numérique
Prendre en compte les nouvelles technologies pour anticiper de nouveaux modes de travail, et les déplacements liés

Tourisme
7. Promouvoir en gare le Morbihan, destination touristique « durable »
Imaginer une action avec les institutionnels et les professionnels

8. Créer un nouveau produit Tourisme Durable
A partir de l’initiative Bretagne Mobilité Augmentée, depuis Redon et vers les trois sites (Branféré/La Gacilly/Plougoumelen), avec des véhicules électriques
Et partager les réalisations (véhicules électriques notamment) sur d’autres destinations

9. Contribuer à la réalisation d’un « Guide du Routard »
En contribuant à ses contenus et, éventuellement, en identifiant des financements possibles

Enseignement supérieur Recherche
10. Accroître l’information des professionnels Enseignement/Recherche
En particulier au travers des Clusters, pour associer aussi les entreprises
Une action en lien avec le groupe « Attractivité économique »

11. Proposer de l’internet haut débit à bord du TGV
Proposer aux pôles recherche du territoire d’identifier les alternatives au Wifi, si celui-ci n’est pas disponible

Attractivité économique
12. Promouvoir la destination Morbihan pour attirer les talents
Identifier les actions de marketing territorial envisagées par les différents acteurs institutionnels, les faire connaître et, au besoin, les faire converger.

Communication
13. Informer et mobiliser les acteurs du territoire
Prendre la parole dans toutes les instances dans lesquelles les membres du Club sont représentés pour diffuser l’information relative au projet et aux actions du Club.
Organiser des réunions d’information dans les trois villes TGV pour diffuser l’information relative au projet TGV et aux pôles multimodaux (les gares).

————————————————-

MLRN

c Ouest France

Le Club TGV Bretagne-Morbihan a été mis en place le vendredi 15 février 2013 à Auray en présence de Barbara Dalibard, Directrice Générale de SNCF Voyages, Gérard Lahellec, Vice-Président du Conseil Régional, Guy Roussel, maire d’Auray, Marc Legrand, Président d’Eiffage Rail Express, et Jean-Philippe Dupont, directeur régional de la SNCF.

Il est animé par Maryvonne Le Roch – Nocéra, avec la contribution active de la CCI du Morbihan et de son Président, Jean-François Le Tallec.

Elle réunit autour d’elle une équipe pour animer les travaux thématiques :

Développement économique : Hervé Cuvelier, Chef d’entreprise, Président de VIPE et de Lorient Développement

Nouveaux services : Jean-René Dufief, Chef d’entreprise

Accès et diffusion de l’effet TGV : Stéphane Gerveau, directeur commercial à La Poste

Tourisme Culture Loisirs : Frédéric Jayot, Directeur général du Parc de Branféré

Enseignement Formation Recherche : Général Antoine Windeck, commandant les Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan

 ___________________________

Biographie

Maryvonne Le Roch – Nocéra a 55 ans.

Titulaire d’un DECS et du diplôme de l’ICS Paris, elle passe 5 années en cabinet d’Expertise comptable à Paris.

Puis, en 1986,  elle regagne la Bretagne pour gérer les affaires familiales et rejoindre son père dans le Groupe Intermarché.

Elle y devient » adhérente » en 2003 et s’occupe notamment de l’aviation d’affaires du Groupe.

Ensuite, elle  construit son propre Intermarché à Surzur (56) en 2007.

Elle a maintenant repris la suite de sa mère à la direction de l’Intermarché d’Arzon (56).

Elle est également administrateur  du Conseil de la Fondation Le Roch Les Mousquetaires depuis 2006 et membre du Bureau de VIPE Vannes, Agence de Développement et Technopole.